La Lithothérapie

Les pierres ne sont pas des corps inertes. Malgré les apparences de stabilité et d’immuabilité, les pierres se caractérisent par des constantes physiques c’est-à-dire la masse, la chaleur, l’électromagnétisme, la structure cristalline, la composition etc.

Ce sont des éléments de la nature, des centrales énergétiques composées d’atomes et d’électrons, et c’est grâce aux électrons qu’elles échangent des ions avec les corps voisins.

Chaque pierre interagit avec l’extérieur par des échanges ioniques, thermiques, électromagnétiques en fonction de la plus ou moins grande présence de lithium, aluminium, manganèse, souffre, potassium…

Tous les éléments chimiques ont leur fonction d’onde et c’est cette dernière qui transporte l’énergie des éléments, c’est de cette manière que les pierres échangent l’énergie qu’elles recèlent.

(Louis de Broglie La mécanique ondulatoire)

Par l’intermédiaire des canaux ioniques les cellules reçoivent les ondes de la pierre qui viennent « normer » les ondes perturbatrices d’une cellule vivante.

En appliquant une pierre sur un organe malade l’action électromagnétique ou vibratoire vise à réharmoniser son énergie. La pierre fournit à l’organe malade l’élément chimique dont il a besoin par voie énergétique c’est-à-dire par rayonnement des ondes, chaque élément chimique composant la pierre va transmettre sa trace chimique à l’organe par vibrations.

Ex : Dans le cas d’états dépressifs la médication classique consiste à administrer du lithium, en lithothérapie, la pierre qui répondra le mieux sera la Kunzite LiaAISiO3 ou la Lepidolite.

La démarche générale d’une lithothérapie consiste en la recherche systématique pour chaque symptôme, des affinités entre les éléments des minéraux dont sont constituées les pierres.

Les pierres agissent donc grâce à une action chimique et une action vibratoire.

Mais également par la couleur qu’elles émettent :

Ce sont les ondes vibratoires chromatiques.

L’énergétique de la couleur agit fortement sur la sensibilité de la personne en soins, elle rééquilibre ses fonctions physiologiques.

 

Et par réactions enzymatiques :

Les pierres transmettent leurs propriétés au contact de l’épiderme par réactions enzymatiques.

Elles diffusent à dose infinitésimale des oligo-éléments : cuivre, lithium, silicium, etc.

(Cela fonctionne sur le même le principe que l’homéopathie).

 

Et par l’effet de la piézo-électricité :

Ce phénomène de fréquences qui agit comme un régulateur des influx nerveux, supprime le stress et les problèmes inflammatoires.

 

Précautions d’usage : n’utiliser qu’une seule pierre à la fois, à tenir par exemple dans la main.

Toutes les pierres doivent être purifiées et rechargées après utilisation.

 

BIBLIOGRAPHIE :

  • Michel Lazdunski – Institut de Pharmacologie, Travaux sur les canaux ioniques
  • Louis de Broglie, Prix Nobel, La mécanique ondulatoire
  • Reynald Boschiero
  • Philippe Perrot-Minot, Ingénieur géologue, Le Minéral est la vie
  • Alternative Santé